Le château de Thoiry

Dans les Yvelines à côté du zoo

Le château de Thoiry est un château de la Renaissance situé à Thoiry dans le département des Yvelines, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Paris. À partir de 1559, Raoul Moreau (†1583), trésorier de l'épargne du roi Henri II puis intendant des finances, commande au maître maçon Olivier Ymbert, originaire de Saint-Léger-en-Yvelines et qui avait travaillé quelques années auparavant au château de Rambouillet, la construction d'un château à Thoiry, sur un site occupé depuis le xiie siècle1. Après la construction des dépendances – ferme, écuries, bergeries, colombier – un corps de logis simple en profondeur auquel s'accrochent sur la façade antérieure deux pavillons rectangulaires de même hauteur, reliés par une terrasse, est édifié à partir de 1562. Ce corps de logis comprend un escalier central rampe sur rampe, voûté en brique, qui prend jour sur les deux façades. L'élévation originelle ne comporte sans doute qu'un seul étage, disposition fréquente à la fin du xvie siècle mais assortie d'un haut soubassement qui manque ici. Elle sera modifiée par la suite. Le pavillon postérieur gauche est construit après 1564. Vers 1580, on aménage la cour et l'avant-cour, qui descend par une suite de terrasses et de perrons jusqu'à la route de Neauphle-le-Château. La première cour est bordée par deux pavillons carrés, dont l'un renferme la chapelle. La seconde ouvre sur la route par une porte charretière flanquée de deux petites tours. Des défenses sont prévues : plusieurs canonnières sont ménagées aux portes et points vulnérables du mur du parc. L'ensemble, édifié en briques et moellon enduit, est d'une grande simplicité.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28