Le château de Versailles

Côté jardin

Le jardin de Versailles, également appelé jardin du château de Versailles, ou au pluriel les jardins de Versailles, ou jardins du château de Versailles, est situé à l'ouest du château de Versailles. Au cours de l’Ancien Régime, le domaine de Versailles était constitué du Grand Parc - la vaste région boisée aux abords du château et du village de Versailles - et du Petit Parc - la partie entourée d’un mur qui fut développée en jardins à la française près du château. Aujourd'hui, la différence entre Grand Parc et Petit Parc persiste, à travers d'autres appellations. Le Grand Parc est aujourd'hui désigné sous le terme Parc de Versailles et comprend l'ensemble des espaces verts appartenant au Domaine de Versailles (forêts, champs, jardins des châteaux de Trianon, jardins du château de Versailles). Le Petit Parc, aujourd'hui désigné sous le terme Jardin de Versailles, est la partie de ce Parc de Versailles située entre à l'est le château de Versailles, à l'ouest le bassin du char d'Apollon, au Nord le bassin de Neptune et au Sud l'Orangerie et qui comprend les jardins à la française proches du château. Cet article traite du Petit Parc, aujourd'hui appelé Jardin de Versailles, et de son évolution. Depuis l’époque de Louis XIII jusqu’à nos jours, les jardins ont subi de nombreuses évolutions. Certains bosquets ont également évolué et changé de nom. Les replantations ont été nombreuses. Les problèmes d’alimentation en eau des jardins1 sont toujours d'actualité. Parmi les 386 œuvres d'art qui enrichissent les jardins, dont 221 statues, Apollon occupe une place majeure. Il est représenté sept fois à divers endroits du parc. L'image idéalisée du Roi-Soleil est la plus éblouissante dans le bassin portant son nom, donnant sur le Grand Canal.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30