Le mémorial de Verdun

août 2011

Au cœur des collines de Verdun encore ravagées par les millions d'obus qui ont causé la mort de plus de 300 000 personnes et fait 400 000 blessés en moins d'un an, le Mémorial de Verdun retrace l’histoire de la plus célèbre bataille de la Première Guerre mondiale. Créé en 1967, sous l'égide de l'académicien et ancien combattant Maurice Genevoix, il compte parmi les principaux musées européens de la Grande Guerre. Pour celui qui cherche à comprendre ce qui s'est passé à Verdun durant la Grande Guerre, pour découvrir, ressentir, comprendre et transmettre ce qu'a été Verdun, le Mémorial fait figure de passage obligé. "Ce Mémorial a été édifié par les survivants de Verdun , en souvenir de leurs camarades tombés dans la bataille pour que ceux qui viennent se recueillir et méditer aux lieux mêmes de leur sacrifice, comprennent l'idéal et la foi qui les ont inspirés et soutenus." Maurice Genevoix Le Mémorial reste une structure associative, gérée par le Comité National du Souvenir de Verdun (CNSV) dont le conseil d'administration est composé de délégués des grandes associations combattantes (Gueules Cassées, Souvenir Français, Fédération Maginot....) Le musée subsiste grâce aux recettes de ses entrées, de sa librairie et au soutien d'associations d'Anciens Combattants. L'espace muséographique s'organise sur deux niveaux autour d'une saisissante reconstitution du champ de bataille. Le bâtiment est surmonté d'une coupole sous laquelle sont accrochés deux avions (Fokker allemand et Nieuport français). Depuis 1967, avec l'entrée progressive de nouveaux objets dans les collections, le parcours de visite du musée a évolué. Le propos reste toutefois le même : il s'agit d'expliquer la bataille de Verdun tout en montrant l'engagement des soldats tant français qu' allemands. Depuis 2006, afin de mieux mettre en valeur les collections, une nouvelle disposition générale et un nouveau sens de visite ont été mis en place. Le niveau inférieur du musée est désormais consacré à "l'enfer de Verdun", tandis que le niveau supérieur replace la bataille de 1916 dans le contexte général de la Grande Guerre. Un film, In Memoriam d'une durée de vingt minutes est projeté tous les 15 et 45 de chaque heure (en janvier et février, le premier film est à 10h15 et le dernier à 16h15 - salle de projection - niveau supérieur du musée). Le fonds de documentation du Mémorial de Verdun a été créé en 1974 grâce à la générosité de deux officiers en retraite. Depuis sa création, il s’est considérablement étoffé grâce aux dons, aux achats et au travail de veille documentaire. D’abord situé dans la salle de projection du musée, le centre de documentation a été inauguré dans l’aile droite du Mémorial en février 2000. Le fonds de documentation est essentiellement consacré à la Première Guerre mondiale et plus particulièrement à la Bataille de Verdun (histoire militaire, témoignages, récits, romans, études militaires, études universitaires, techniques militaires…). La nature du fonds est la suivante : des monographies (plus de 6 000 titres) dont certaines rares et précieuses comme "Les Armées Françaises dans la Grande Guerre", de nombreux périodiques, ainsi que plus de 600 historiques régimentaires.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24